Équipe

Martin Goyette

Martin Goyette

Titulaire

Martin Goyette est professeur titulaire à l’École nationale d’administration publique (ENAP). Il détient un doctorat (Ph.D) en Travail social de l’Université Laval. En 2010, il a été nominé au Cercle d’excellence de l’Université du Québec et a obtenu, en 2012, le prix d’excellence en recherche de l’École nationale d’administration publique. (Lire la Suite …)

Naïma Bentayeb

Naïma Bentayeb

Coordonnatrice scientifique | Doctorante

Après un baccalauréat obtenu de l’ESG-UQAM en 2007 avec excellence, Naïma Bentayeb a entrepris une maîtrise en administration publique, option évaluation de programme à l’École nationale d’administration publique. L’obtention d’une bourse d’excellence du CRSH de 105 000$ en 2009 l’a menée directement vers le programme de doctorat en administration publique de l’ENAP. Son projet de doctorat porte sur les défis de la conception et de la mise en œuvre des politiques publiques. Son terrain empirique est le domaine de la protection de la jeunesse où elle essaye d’apporter un regard critique sur comment mieux choisir les instruments et les mécanismes de l’action publique de façon à répondre adéquatement aux besoins des jeunes et de leurs familles. Ce projet a suscité l’intérêt de plusieurs organisations ainsi que des chercheurs lors de colloques et de congrès. Il a d’ailleurs mérité plusieurs bourses d’excellence de la CREVAJ ainsi que du Centre Jeunesse de Montréal-Institut Universitaire (CJM-IU). Alors qu’elle travaille comme assistante de recherche sur plusieurs projets depuis 2008, elle a eu sa première expérience d’enseignement du cours ENP7132 à l’ENAP en 2012. Pour l’année 2014-2015, Naïma occupe le poste de vice-présidente recherche à l’association étudiante de l’ENAP (AEENAP).

Claudine Simon

Claudine Simon

RESPONSABLE DES COMMUNICATIONS

Claudine Simon est la fondatrice et la coordonnatrice des Alter Citoyens, média indépendant et boîte de production vidéo. Elle est aussi criminologue clinicienne et formatrice. Au sein du projet EDJeP, ses deux orientations professionnelles s’entrecroisent. Elle produit avec Les Alter Citoyens des vidéos qui ont pour objectif de documenter le projet de recherche et agit à titre de responsable des communications. Comme coordonnatrice du Comité jeunes du projet EDJeP, elle animera les rencontres et accompagnera les jeunes tout au long du processus de recherche dans le chemin qu’ils choisiront pour faire entendre leur voix.

Alex Gingras

Alex Gingras

Vidéaste / Monteur

Chercheur émergent, vidéaste et artiste de la « post production », Alexandre Gingras se consacre principalement aux médias alternatifs, à l’art interactif et à la culture de participation dans l’univers du web social. Son travail est marqué par un désir d’utiliser les réseaux sociaux comme lieu d’expression et de mobilisation, et de faire la promotion du pouvoir citoyen comme moteur de changement social.

Son travail se décline sous forme de web vidéo, d’installation interactive et de remix vidéo politique. À l’heure actuelle, Il complète une maîtrise en recherche création à l’UQAM portant sur la méthodologie du remix, l’esthétique de l’appropriation et l’aspect politique des médias de masse. Ces remix ont été présentés au Centre Phi ainsi qu’au Quartier des Spectacles de Montréal dans le cadre du Festival du Nouveau Cinéma 2014.

Marie Dumollard

Marie Dumollard

Assistante de recherche | Doctorante

Marie Dumollard est étudiante au doctorat en analyse et management des politiques publiques à l’École nationale d’administration publique depuis septembre 2015. Elle est diplômée de SciencesPo Toulouse (France) et d’un master de sciences politiques sur les politiques de prévention de la délinquance de l’université Toulouse 1 Capitole (France). Elle a ensuite travaillé pendant trois ans et demi à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) en France en tant que chargée d’études et de recherche. Ses travaux ont porté sur les jeunes vulnérables et les jeunes pris en charge par le système judiciaire en particulier, les politiques locales de jeunesse et l’évaluation des politiques publiques. Marie travaille actuellement comme assistante de recherche à la CRÉVAJ, notamment à la coordination du projet « Transitions des jeunes en contexte de vulnérabilité et injonction à l’autonomie : soutiens offerts en ville et en région ». Son projet de recherche de doctorat porte sur les parcours de prise en charge institutionnelle des jeunes contrevenants au moment du passage à l’âge adulte au Québec et en France.

Fransez Poisson

Fransez Poisson

Assistant de recherche | Doctorant

Fransez Poisson a suivi des études de droit et de science politique à l’Université de Rennes 1 (France) de 2007 à 2011. Il a poursuivi sa scolarité en 2012-2013 dans le Master Santé Publique, spécialité Jeunesse : Politiques et Prise en Charge à l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP). Depuis janvier 2014, il est doctorant en co-tutelle à l’Université de Rennes 1, l’École des Hautes Études en Santé Publique et l’École Nationale d’Administration Publique. Fransez s’intéresse à la participation associative des adolescents en Bretagne et au Québec. Son travail de recherche est dirigé par Martin Goyette (CREVAJ) et Patricia Loncle (Chaire de recherche sur la jeunesse de l’EHESP). Il suit sa formation doctorale à l’ENAP depuis août 2014.

Valeria Kirichenko

Valeria Kirichenko

ASSISTANTE DE RECHERCHE

Valeria Kirichenko est étudiante au baccalauréat en travail social à l’École de travail social de l’Université de Montréal. Elle a joint l’équipe de la CRÉVAJ en janvier 2016, où elle est assistante de recherche. Ses intérêts de pratique et de recherche sont les enjeux touchant aux identités de genre, les différents systèmes d’oppression, l’analyse des politiques publiques concernant les communautés marginalisées, la défense des droits de celles-ci ainsi que leur engagement et implication.

Debbie Gauthier

Debbie Gauthier

ASSISTANTE DE RECHERCHE

Debbie Gauthier est étudiante à la maitrise en travail social à l’Université du Québec à Montréal. Son parcours académique est composé d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en santé mentale (TELUQ), d’un baccalauréat ès sciences de l’Université de Montréal, suite au cumul du certificat en criminologie, du certificat en santé mentale : fondements et pratiques d’intervention ainsi que du certificat en intervention auprès des jeunes : fondements et pratiques en plus d’une technique en intervention en délinquance (CÉGEP de Maisonneuve). De surcroit, Debbie possède une solide expérience terrain, de plus de 15 années, en tant qu’intervenante en centre jeunesse. Ayant occupé des postes tant en réadaptation qu’au psychosocial sous diverses Lois (LPJ, LSSSS, LSJPA) elle a su développé une expertise qu’elle souhaite bonifier. Ainsi, ses préoccupations professionnelles sont à la source de son questionnement de chercheuse. En effet, Debbie s’intéresse au devenir des jeunes adultes ayant un diagnostic ou une impression diagnostique en santé mentale et qui ont quitté l’hébergement en centre jeunesse à leur majorité. Son travail de recherche est dirigé conjointement par Henri Dorvil (professeur à l’école de travail social de l’UQAM) et Martin Goyette (titulaire de la CREVAJ et professeur titulaire à l’ENAP).

Benjamin Weiss

Benjamin Weiss

Assistant de recherche | Doctorant

Benjamin Weiss est étudiant au doctorat en service social à l’Université de Montréal depuis septembre 2014. Titulaire d’une maîtrise en service social, il a notamment travaillé les dernières années en intervention dans le domaine de la santé mentale/justice dans une agence communautaire en collaboration avec le Ministère de la Sécurité publique.

Depuis le début de ses études supérieures, Benjamin s’est également intégré dans diverses équipes de recherche. Présentement, il agit à titre d’assistant de recherche dans deux projets portant sur les réseaux locaux de services. Le premier porte sur une analyse structurelle des réseaux locaux de services (RLS) mandatés, le second constitue une analyse comparative de la mise sur pied et du fonctionnement des RLS au Québec, en Allemagne et en Norvège. De surcroît, il travaille depuis mai 2015 comme assistant de recherche à la CRÉVAJ dans le cadre du projet : « Transition des jeunes en contexte de vulnérabilité et injonction à l’autonomie : soutiens offerts en ville et en région ».

Dans le cadre de ses études doctorales, Benjamin s’intéresse aux réseaux locaux de services intervenant dans le domaine des jeunes en difficulté sous l’angle des stratégies d’action des professionnels dans la mise en œuvre des orientations ministérielles suite à la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux de 2015.

Mélissa Ziani

Mélissa Ziani

ASSISTANTe DE RECHERCHE