Titulaire

Martin Goyette est professeur titulaire à l’École nationale d’administration publique (ENAP). Il détient un doctorat (Ph.D) en Travail social de l’Université Laval. En 2010, il a été nominé au Cercle d’excellence de l’Université du Québec et a obtenu, en 2012, le prix d’excellence en recherche de l’École nationale d’administration publique.

Il dirige actuellement l’Étude longitudinale sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (EDJeP) ainsi que le projet Transitions des jeunes en contexte de vulnérabilité et injonction à l’autonomie : soutiens en ville et en région au Québec et en France. Qui plus est, il travaille présentement à la mise en place du Laboratoire d’analyse longitudinale sur le devenir des jeunes placés.

En plus de ces derniers, Martin Goyette a dirigé nombre de projets réunissant des chercheurs d’universités québécoises et canadiennes ainsi que d’universités étrangères. Depuis 2008, il a obtenu 42 financements de recherche, dont 26 à titre de chercheur principal, la grande majorité lui ayant été octroyée après évaluation scientifique par des pairs. Cela a certainement contribué à la reconnaissance de son expertise dans le domaine des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations en situation de vulnérabilité, qui ne fait plus aucun doute. En effet,  il a été appelé à participer à plusieurs comités d’orientation de politiques ou de réformes législatives au Canada et en Europe. Martin Goyette est également chercheur régulier à l’Observatoire jeunes et sociétés (OJS) ainsi qu’à l’Institut universitaire du Centre jeunesse de Montréal, où il contribue activement au développement de recherches abordant la transition à la vie adulte des jeunes en difficulté. Sur le plan international, Martin Goyette est chercheur associé de l’Institut national d’études démographiques (INED). Enfin, depuis 2008, il a participé à l’encadrement de 38 étudiants de cycles supérieurs, dont 8 stagiaires postdoctorales, 9 doctorants et 21 étudiants de maîtrise.

Quant à ses travaux de recherche, ils portent sur la compréhension de l’expérience des individus et l’analyse des formes d’interventions publiques mises en œuvre pour les soutenir. Plus spécifiquement, Martin Goyette s’intéresse à la transition à la vie adulte des jeunes en difficulté dont les jeunes en fin de placement ainsi qu’aux dynamiques d’inclusion/exclusion sociale et à l’analyse des réseaux sociaux.

 

Publications