Conférence « Ruptures et continuités : Les relations familiales durant et après un placement »

La CREVAJ organise une conférence sur les relations familiales durant et après un placement. La conférencière, Gaëlle Aeby, est Docteure en Sciences sociales (Université de Lausanne, Suisse). Ses recherches portent sur les nouvelles formes familiales, les parcours de vie, les réseaux personnels, ainsi que le placement juvénile. Après un séjour postdoctoral à l’Université de Manchester, elle travaille actuellement à l’Université de Lausanne et à la Haute école de travail social de Genève. Elle a notamment publié « Les miroirs de l’adolescence. Anthropologie du placement juvénile » (avec L. Ossipow & M.-A. Berthod),  « Bonding and Bridging Social Capital in Step- and First-Time Families and the Issue of Family Boundaries » (avec E. Widmer & I. De Carlo), et a contribué à l’ouvrage  « Families and Personal Networks. An International Comparative Perspective » (2018).

Sortir d’une institution de placement à la majorité civile est une transition difficile étant donné le manque de ressources à disposition, tant relationnelles que financières. Alors que la plupart de leurs pairs du même âge habitent encore chez leurs parents, les jeunes placé.e.s se retrouvent très démuni.e.s, perdant le soutien apporté par les équipes éducatives, sans pour autant toujours regagner le soutien de leur famille.

Un placement a lieu lorsque l’environnement familial est jugé problématique et inadéquat pour le développement et la protection d’un enfant. Ce retrait de garde ne signifie pas l’interruption des relations familiales, mais leur médiation par les services sociaux. Les équipes éducatives des institutions de placement se voient chargées de la mission de maintenir les liens familiaux, voire de les améliorer. Ce travail repose sur un équilibre délicat et, éloignées du quotidien de leurs enfants, les familles peinent souvent à trouver leur place. Dans cette configuration, l’éducatrice ou l’éducateur « de référence » prend un rôle central dans la vie de ces jeunes personnes placées. A la fin du placement, ces jeunes gens sont soudainement ramenés à leur propre responsabilité, ce qui signifie souvent recourir à l’aide sociale étant donné le manque de soutien familial. Cette situation met bien en exergue les paradoxes d’un système qui s’interrompt à 18 ans alors que la transition à l’âge adulte tend à s’allonger.

Dans cette présentation, nous proposons, d’une part, une analyse des relations familiales durant le placement dans trois foyers pour adolescent.e.s en Suisse romande. D’autre part, sur la base de ces constats, nous présentons un état de la recherche sur les relations familiales des care leavers ainsi que l’étude que nous avons commencée sur leurs réseaux personnels.

Similar posts
  • La doctorante Marie Dumollard reçoit ... L’équipe de la CRÉVAJ tient à féliciter Marie Dumollard pour l’obtention de deux bourses doctorales du FRQSC, la première dans le cadre du programme culture et société, la seconde pour le concours d’excellence pour étudiants étrangers! Sa recherche doctorale porte sur les parcours de prise en charge institutionnelle des jeunes qualifiés de contrevenants au moment [...]
  • La parole est donnée aux jeunes Québé... Québec, le 12 mai 2017 — La Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) de l’École nationale d’administration publique (ENAP) amorce une collecte de données majeure sur le terrain auprès de l’ensemble des jeunes Québécois qui quitteront sous peu les centres jeunesse pour [...]
  • Séminaire : Présentation des résultat... La CREVAJ organise un séminaire sur la sortie de placement en France. Les trois chercheuses principales de l’Étude Longitudinale sur l’accès à l’Autonomie des jeunes en Protection de l’enfance (ELAP) nous présenteront les résultats de l’étude : Sortir de placement à 18 ou 21 ans ? Filles et garçons placés : un parcours scolaire différencié [...]
  • Appel à communication pour le congrès... L’AIFRIS, soit l’Association internationale pour la formation, la recherche et l’intervention sociale, a pour objectif de créer un espace de dialogue entre formateur/trice.s, chercheur.e.s, étudiant.e.s, intervenant.e.s, gestionnaires et destinataires de l’intervention sociale. Pour une première fois, cette association internationale tient son congrès en Amérique, plus précisément à l’UQAM à Montréal en juillet prochain. Nous vous [...]
  • Consulter le mensuel des évènements j... OJS : Appel à articles courts « Les barrières à l’emploi des jeunes au Canada : mieux les comprendre pour mieux agir » L’OJS et le Panel d’Experts sur l’emploi des jeunes du Ministère de l’Emploi et Développement social Canada (EDSC) lancent un appel à des articles courts pour son prochain bulletin. La date limite pour soumettre votre [...]
01:27:24
07:19
02:16
06:33