Nouveaux résultats de la recherche EDJeP sur l’instabilité résidentielle et l’itinérance des jeunes quittant un placement substitut

Notre projet EDJeP termine sa deuxième vague de collecte de données auprès de plus de 800 jeunes rencontrés partout à travers le Québec. Le nombre de jeunes rejoints par notre équipe est, en soi, déjà un succès et nous le devons à la mobilisation sans faille de toute notre équipe d’interviewers ainsi qu’à la participation exceptionnelle des jeunes de notre cohorte. Merci également à nos partenaires du soutien et de leur accueil dans ce processus important.

Cette fin de collecte s’inscrit dans un contexte particulier de réflexion et de médiatisation de la Protection de le Jeunesse avec la mise en place de la commission spéciale sur les droits des enfants et la DPJ. A ce sujet, il est important de souligner que les auditions de cette commission ont débuté par le témoignage des jeunes du comité jeunes EDJeP le 22 octobre dernier. Audition du comité jeunes EDJeP.

Ce moment fort pour les 9 jeunes du comité EDJeP a permis de mettre en lumière leurs expériences et de faire le lien avec le projet EDJeP. Près de 20 rencontres médias s’en sont suivies donnant encore plus d’ampleur à la voix des jeunes d’EDJeP, à la portée de notre recherche et à l’importance de prendre en compte la transition à l’âge adulte.

Dans ce contexte particulier, notre étude joue un rôle crucial en documentant les parcours de transition des jeunes ex-placés au Québec. Alors que les résultats de la première vague ont mis l’accent sur la scolarisation et l’instabilité des parcours de placement, les résultats de la deuxième vague apportent plus d’éléments sur la transition car les jeunes rencontrés sont quasiment tous sortis du placement.

Pour plus d’information cliquez ici

 
 

Partager